SwiSCI-Host | SPF
SwiSCI-Host | SPS

Corps & santé

Infections des voies urinaires – une complication (in)évitable en cas de paraplégie ?

Les infections des voies urinaires sont une des complications les plus fréquentes dans le cadre la lésion médullaire : 59 % des personnes touchées en souffrent [1]. Les bactéries intestinales remontant dans l’urètre et la vessie depuis de la zone de l’orifice urétral en sont la principale cause. En cas d’infections sévères, l’infection peut monter jusqu’au bassinet du rein en passant par l’uretère.

Les infections récurrentes peuvent considérablement réduire de la qualité de vie des personnes concernées, comme c’est le cas pour cette intervenante de la Communauté en ligne : « Je me sonde 3 à 4 fois par jour en veillant à la propreté et à ce que tout soit stérile mais malgré tout, j’ai une nouvelle infection urinaire environ toutes les 3 à 4 semaines. Je vais donc chez une urologue qui réalise une culture bactérienne et me prescrit ensuite un antibiotique. Mais voilà, maintenant, les médicaments ne sont plus vraiment efficaces et il est rare que je n’aie pas d’infections. » [2]

Lire la suite

Imprimer

Recherche sur la neuromodulation – une future méthode révolutionnaire pour conserver la fonction vésicale ?

Chez un individu sain, la vidange vésicale est contrôlée par les voies nerveuses qui prennent leur origine dans le cerveau et la moelle épinière. Les voies nerveuses réagissent de façon étroitement liée et une série d’arcs réflexes les relient.

Lorsqu’une lésion médullaire survient, la complexe régulation des réflexes est interrompue. Le « trouble de la fonction vésicale » qui en résulte peut conduire à un manque ou une altération de la sensation du degré de remplissage de la vessie, à une vidange incomplète ou l’absence de vidange de la vessie, ainsi qu’à une incontinence urinaire. Sans mesures urologiques immédiates, la vessie se distend et un risque d’infection pouvant aller jusqu’à une insuffisance rénale se présente.

Lire la suite

Imprimer

« Un grand pas en avant » - Interview avec le Professeur Thomas Kessler, initiateur et directeur du projet sur la neuromodulation

Thomas Kessler

Thomas Kessler

Thomas Kessler dirige le service de neuro-urologie de l’Hôpital universitaire Balgrist. Il est également professeur à la faculté de médecine de l’université de Zurich.

Monsieur Kessler, si votre étude montrait que la fonction vésicale des personnes atteintes de lésion médullaire peut être en grande partie conservée grâce à la neuromodulation, qu’est-ce que cela signifierait pour les personnes concernées à l’avenir ?

Les troubles de la fonction vésicale comptent parmi les principaux problèmes auxquels les patients atteints de lésion médullaire sont confrontés. Ils conduisent souvent à une forte dégradation de la qualité de vie ainsi qu’à un risque pour la fonction rénale, rendant nécessitant bien souvent une prise en charge urologique et un traitement à vie. Si nous pouvons contribuer à l’amélioration de cette problématique, alors nous aurons fait un immense pas en avant pour nos patients !

Lire la suite

Imprimer

Chanvre

Cannabis sur ordonnance

Une étude SwiSCI (Swiss Spinal Cord Injury Cohort Study) révèle que près de 7% des paralysés médullaires de Suisse consomment du cannabis, soit six fois plus que l’ensemble de la population.¹ Les auteurs estiment que cela est dû à l’effet spastique et analgésique du cannabis.

Paracontact 04/2015

Imprimer

Fruits

Nutrition et consommation de substances addictives. Les habitudes des personnes atteintes de lésions de la moelle épinière comparées à celles de la population en général

Dans le cadre d'une enquête menée par SwiSCI, 511 participantes et participants ont été interrogés sur leur comportement en matière de santé.

Une étude offre désormais des informations détaillées sur la consommation de boissons, la consommation de fruits, de légumes et de viande ainsi que la consommation de tabac, d'alcool et de cannabis. Dr Christine Fekete relate ici la démarche scientifique et les résultats.

Qu'avons-nous analysé?

La première étape a consisté à faire une analyse descriptive des données pour en extraire, par exemple, le taux de fumeurs parmi les personnes atteintes de lésions de la moelle épinière, le nombre de personnes ayant consommé du cannabis dans les 30 derniers jours, ou aussi le nombre de portions de fruits et légumes consommées en moyenne. Ensuite, nous avons voulu savoir si les comportements des personnes atteintes de lésions de la moelle épinière étaient différents de ceux de la population en général en matière de santé. Pour répondre à cette question, nous avons eu recours aux données émanant de l'Enquête suisse sur la santé de 2012, à l'occasion de laquelle près de 22 600 personnes ont fourni des informations sur leur comportement en matière de santé.

Lire la suite

Imprimer

Les problèmes financiers ont des effets négatifs pour la santé.

Les problèmes financiers peuvent-ils être responsables d’une mauvaise santé?

Une formation courte et de niveau peu élevé ainsi qu'un faible revenu sont des facteurs de risque d'une moins bonne santé.

Un grand nombre d'études scientifiques ont mis en évidence la relation entre les facteurs socio-économiques – comme par exemple le niveau d'instruction, les revenus, les difficultés financières – et la santé. La question de savoir si cette relation peut aussi être mise en évidence chez les personnes handicapées n'a à ce jour encore guère été étudiée.

Thème

Disposer d'informations sur les facteurs sociaux et économiques influençant la santé dans certains groupes particuliers de la population est très important pour le développement futur de la politique sanitaire et sociale de la Suisse. Elles renseignent sur des lacunes de prise en charge systématique et mettent en évidence des situations nécessitant des mesures politiques.

SwiSCI a voulu savoir si la relation entre facteurs socio-économiques et santé s'appliquait aussi, en Suisse, aux personnes paraplégiques.

Lire la suite

Imprimer

Cookies make it easier for us to provide you with our services. With the usage of our services you permit us to use cookies.
More information Ok